L’Homme est-il mauvais par nature ?

Publié le par Asma Mouhib

 
   Rousseau pensait que l’Homme était bon par nature, et que c’est la société qui le corrompt.

Voltaire de sa part, a affirmé que c’est la société, la culture, l’éducation qui humanise l’Homme.

Kant, quand à lui, a dit que l’homme né neutre, et que ce sont les menaces et les opportunités de la vie qui déterminent son comportement…

           Que pensez- vous de tout ça ?               

  A première vue, il paraît difficile de  trancher là- dessus … on ne peut pas apporter une réponse définitive, mais ça ne n’empêche que chacun de nous puisse avoir son  point de vue…

  Il est vrai que quand on voit le monde dans lequel on vit, il est difficile de croire en la bonté de l’être Humain. Pourtant je pense que l’Homme est naturellement bon, nul n'est méchant volontairement, et au fond de chacun d'entre nous, il y a sans doute un fond de bonté. 

 

  Si l’Homme est mauvais par nature et non par choix personnel, cela voudrait dire que Dieu aurait crée l'Homme mauvais, ce qui serait un leurre, si on considérait ceci du point de vue de notre religion (l’Islam). En se référant au Coran, on trouve que les différentes phases de création de l’être Humain sont décrites : comment il a été crée d’argile, puis d’une goutte de sperme, puis d’un caillot de sang,  puis d’un morceau de chair, comment il reçut l’infusion de l’esprit divin, puis comment il a connu un nouveau changement à la suite duquel il obtient un rang élevé dans la hiérarchie des créatures, ce rang a été d’autant plus élevé qu’il a été exigé, même des Anges, symboles des forces du bien, de se mettre à son service, alors comment pourrait-on croire après tout cela que l’Homme serait fondamentalement mauvais ???

  L’Homme n’est pas mauvais par nature, il n’est que le produit de son éducation et de son environnement… L’Homme quand il vient au monde, sa volonté n’est pas encore affirmée, ni son action proprement dite. Il ne peut pas encore s’affirmer en tant que "Je" ou "Moi". Des années passeront avant que la mémoire et la raison ne viennent lui proposer un certain débit compensateur… Ainsi il évoluera avec ses compétences et ses intérêts propres, en interaction avec les autres. Il  peut, de ce fait trouver un équilibre raisonnable entre ses aspirations et celles des autres, comme il se peut qu’il estime pour d’obscures raisons, que la liberté de certains autres vaut moins que la sienne.

  L’Homme n’a pas à suivre une existence fixe et inaltérable. Il se fait lui-même et choisit plus ou moins la direction de son destin, toujours en interaction avec l’autre. Il est donc doté de la faculté d’exercer sa volonté et de choisir sa voie. On peut cependant dire qu'il contient en lui-même des pulsions qui peuvent le mener à tous les vices, car il possède des penchants et des instincts qui le poussent d'un côté, bien que la raison le pousse du côté opposé. Ces pulsions, quant à elles,  existent dans chacun de nous, et peuvent nous pousser ; lorsque les conditions sont favorables à devenir mauvais.


Publié dans Société

Commenter cet article

souad 13/04/2012 17:14


lhomme n'est pas mauvais de nature mais la societe danslequel il vit le rend comme ça.et si on cherche au fond de lui on va trouver le contraire de ce que ns voyons

Leila 19/12/2011 13:06


J'oublais, la musique est interdite dans islam ! Enfin, quoi vous connaissez tous les interdits à pratiquer.


al hamdoulilah !


 

Leila 19/12/2011 13:03


On pourrait aussi écrire un article : Les sectes religieuses rendent -elles mauvait l'homme ?


Vous faites allusions aux jolies versés du coran en ignorant les versés de sheitan.


Rien de plus normal pour un livre révélé et écrit par un homme mais pas un saint...


Vous méconnaissez le culte de islam, mais on s'en apercois un jour ou l'autre et je dirais presque mach'allah mais je suis athée et plus soumise à la connerie de l'homme.


 

hakim oudihat 25/05/2010 20:11



Ton point de vue ce defend mais je dirai plutot que l'homme en general a tendance a choisir la solution de facilité et cet meme solution le conduit souvent a de mauvaise action(quand je dis
mauvaise action toute est relatif je parle pas de tuer quelqu'un ou d'un truc du meme genre mais plus d'action de la vie quotidienne), alors que les bonnes actions si infime soient elles
necessite generalement un quelconque investissement personnel et la, le caractere egoiste de l'homme reprend le dessus.


Et malheureusement l'histoire de l'humanité l'a prouvé a de nombreuses repises, nombreuses sont les nations qui guidé par une poignet de fou ce sont lancé dans des conflits et des guerres
innexcusables.Rare sont les hommes qui osent se lever pour dire non, la plupart prefere fermer les yeux et suivre le mouvement en murmurant qu'au fond ils ne sont pas d'accords...


L'homme est la seul espece sur terre capable de tels attrocités, l'animal tue pour se nourrir ou proteger sa progéniture l'etre humain lui tue pour pour assouvir sa soif de domination.


Si l'homme n'est pas foncierement mauvais il est tres loin d'etre bienveillant...



hakim oudihat 24/05/2010 20:56



Ce n'est pas l'homme en lui meme qui est mauvais mais plus toutes les actions qu'il fait sur notre pauvre monde pour assouvir son egoisme naturel et sa soif de tous dominer.


Les especes s'eteignent aussi vite que nos forets se meurent et tous cela devant nos yeux attristé au travers de nos televisions.Somme nous triste? biensur puisque au fond de nous, nous ne somme
pas mauvais...essayons nous d'y changer quelques chose? bien evidement non vu que l'homme est un hypocrite egoiste...


Le probleme de l'Homme est qu'il se pense superieur a toute autre espece( qu'elles soit animal ou vegetal)et qu'a ses yeux cette terre et tous ce qui y vit n'a pour seul but que d'assouvir son
bon plaisir...es ce vrai? j'en doute fortement...



Asma MOUHIB 25/05/2010 13:02



@ poupey-namour.skay


Merci pour ton passage sur mon blog, dès que je pourrai je passerai sur le
tien.


@ Lilipuce02


Je suis tout à fait d’accord avec  toi, on ne peut qu’avoir ce
sentiment de honte quand on voit nos semblables s’entretuer ou commettre les plus abominables atrocités


C’est vrai aussi que chacun de nous peut posséder ce genre de penchants vers le
mal ; mais je pense (et mon idée rejoint ici celle de Nadia et de vita) que c’est la société et l’environnement où l’on vit qui favorise le surgissement de ce mal refoulé.


@ sabaty


Merci d’abord pour votre passage chez moi. Votre blog m’a aussi plu, j’y reviendrai
quand j’aurai du temps.


Pour cette question du libre arbitre, je ne pense pas qu’elle puisse intervenir ici,
car si on accepte que l’homme possède le libre arbitre de faire le mal, cela signifierait qu’il le fasse pour son propre plaisir, et je crois qu’on serait là face à un genre d’humains sadiques,
face à des psychopathes dont le souci premier serait de nuire, or ceci est loin d’être dans la nature humaine.


@ liedich


Merci à vous pour votre commentaire !!


Pour la photo, à ce que je me souvienne, je crois que je vous l’ai envoyée.


@ Aurélien Clamouse


Merci d’abord pour cette belle citation


Je pense que c’est pas forcément une question de peur de la mort, sinon comment
justifierait-on les crimes que commettent les USA en Iraq ou en Afghanistan, comment expliquer les crimes d’Israël en Palestine ?? …. Je crois que le sujet dépasse cette simple peur pour
prendre des dimensions plus amples (économiques, politiques, doctrinaux…).


@ hakim


Merci d’abord pour ton commentaire et pour les beaux propos que t’as laissé sur mon
livre d’or, c’est un  honneur dont je me vois très flattée.


C’est vrai que cet égoïsme qui se trouve en chacun de nous, peut nous conduire à tenir des actes « mauvais » mais je continue tout de
même à soutenir qu’il faut qu’il y ait les conditions Sine qua non pour leur apparition.