Israël teste de nouvelles armes mortelles à Gaza

Publié le par Asma MOUHIB

Selon un rapport du Ministère de la Santé de la Bande de Gaza sur les effets des armes utilisées par Israël, les médecins ont remarqué que :

 «Les caractéristiques communes à tous les corps des victimes sont l’absence de plaies importantes... Toutes les victimes ont un grave œdème interne et une hémorragie avec des pertes de sang par tous les orifices du corps. Tous les corps étaient couverts d’une poudre sombre et ils donnaient l’impression d’être noirs, mais ils n’ont pas été brûlés. Les vêtements et les cheveux n'ont été ni endommagés ni brûlés."

Des échantillons de peau de six cadavres ont été analysés pour l'histologie dans deux laboratoires indépendants. Les résultats n'ont révélé aucune altération des éléments de la peau et du derme et aucun signe de brûlures. Tous les échantillons ont montré des particules de couleur sombre qui couvrent la peau, une coloration histologique pour le fer.

Une étude au microscope électronique a montré la présence de phosphore, de fer et de magnésium au-dessous du niveau normal de détection. Une analyse d’éléments déposés sur la peau d'une victime a révélé qu'ils contenaient principalement du carbone et de l'oxygène, et des quantités moindres en fer, silicium et calcium. Certains de ces éléments sont utilisés dans la formule des particules comme additifs pour carburants afin d’augmenter l'explosion des bombes ou grenades.

 

Selon le site internet de  la BBS NEWS, qui a publié ce rapport, il pourrait s’agir de bombes et grenades thermobariques qui ne laissent aucune blessure visible.

 Les explosifs thermobariques, ou Fuel-Air-Explosive (FAE), fonctionnent en deux étapes. L’obus, ou le réservoir, s’ouvre en propageant le mélange explosif comme un excellent aérosol, puis il s’enflamme, créant une onde de choc de surpression se déplaçant à 3 km par seconde, et brûlant tout l’oxygène disponible.

 

Le site internet de Global Security décrit l'effet d'une bombe thermobarique : "Ceux à proximité du point d'impact sont détruits. Ceux qui sont à la périphérie risquent de souffrir de nombreuses blessures internes et donc invisibles, y compris l’éclatement des tympans et l’écrasement des organes internes de l’oreille, de graves commotions, un éclatement des poumons et des organes internes, et éventuellement une cécité. La destruction, la mort et les blessures sont causées par l'onde de choc."
Une amélioration de la performance est obtenue en ajoutant un surplus de métaux au mélange explosif, l'aluminium et le magnésium étant des métaux de choix.

Un rapport sur le site de Defense Technology estime qu'au lieu de blessures par shrapnel/morceaux d'obus, un dispositif thermobarique produit un effet de souffle.
"Chaque type de tissu, en interagissant avec l'onde de choc, est comprimé, étiré, tordu ou désintégré par une surcharge en fonction de ses propriétés physiques. Les organes internes qui contiennent de l'air (les sinus, les oreilles, les poumons et les intestins), sont particulièrement vulnérables à l'explosion."

  Dans les cas des victimes examinées, l'arme utilisée n'a laissé aucune trace visible à l'œil nu ou détectable par des instruments couramment utilisés dans les hôpitaux et les urgences. Il est d'autant plus difficile d'offrir des soins pour les blessés.
"Ces armes ne laissent pas de fragments sur ou dans les corps des victimes et ce fait les place déjà en dehors des conventions de guerre établies, peu importe si elles sont utilisées contre des militaires ou des civils", disent les médecins.

Selon les Conventions de Genève (Protocole relatif aux fragments non détectables), "il est interdit d'utiliser toute arme dont l’effet premier est de blesser par des éléments qui échappent à la détection par rayons X dans le corps humain ".

Notons enfin que les États-Unis utilisent, elles aussi, des grenades thermobariques de 40 mm dans sa soi-disant guerre contre le «terrorisme» en Afghanistan.
 

D’après : http://bbsnews.net/

Publié dans Actualités

Commenter cet article

nadia-vraie 17/01/2009 05:08

Bonjour Asmaa,merci de tes belles visites et de tes gifs,je m,en sers sur mon blog,tu as dû les voir.cette guerre va s'arrêter bientôt j'espère.Bonne journée et Amicalement asmaa.

Simpldespry 14/01/2009 16:01

Il n'y a pas de limites au barbarisme israelien.. Ils utilisent des armes interdites par le droit international, et des munitions "DIME" en phase d'experimention :http://www.ism-france.org/news/article.php?id=5624&type=analyse&lesujet=Armement%20isra%C3%A9lien

carambaole:0115: 13/01/2009 12:58


cela me dépasse,tous ces millions dépensés pour inventer des armes terribles.l'amour est gratuit

Mouad 11/01/2009 22:16

Ces crimes sont encouragés par l'impunité dont bénéficie Israël en tant que Etat au dessus du droit international, c'est évidemment le résultat du soutien sans faille des USA et de l'hypocrisie honteuse des pays européennes. Nous sommes les seuls à continuer à croire encore à une justice et à un ordre mondiale, ce qui explique notre incompréhension face à cette barbarie qui dépasse de loin toutes celles inscrites dans le grand livre de l'humanité. Le monde d'aujourd'hui est régie par une seule règle : les intérêts stratégiques! Donc nous soyons pas étonnés SVP des réactions de l'homme civilisé, ce dernier est à reconstruire car il a laissé sa place à son ancêtre barbare... Tu sais, je suis confronté plus que jamais dans mes convictions éthiques de caractère religieux car se basent sur un principe fondamental, celui la sincérité dans l'acte : la récompense (l'équivalent de leurs intérêts stratégiques suprêmes) n'est pas de ce bas monde...Amicalement