Gaza : un cessez-le-feu… mais après quoi ?

Publié le par Asma MOUHIB


Après trois semaines d'offensive, Gaza revenait lundi à la vie, au milieu des ruines. Entre verre brisé et montagnes de gravats, la population palestinienne mesure l'ampleur des dégâts.

 

Le bilan de cette guerre d’extermination du peuple palestinien ne cessera toutefois de s’alourdir. La monstruosité du Crime israélien se révèle au grand jour avec la découverte toutes les minutes de cadavres enterrés sous les décombres... des enfants pour la plupart.

 

Pour l’heure, une centaine de corps de Palestiniens ont été retrouvés dans des décombres dans la bande de Gaza. La plupart de ces cadavres ont été extraits des ruines des bombardements israéliens à Jabaliya et Beit Lahya, dans le nord de la bande de Gaza, ainsi que dans le quartier de Zeitoun de Gaza-ville, ont précisé des sources médicales palestiniennes.

 

Mais encore...

 

En trois semaines d’offensive, la machine de guerre israélienne a tué plus de 1.300 Palestiniens, dont plus de 410 enfants et 108 femmes, et plus de 5.300 blessés, selon un nouveau bilan des services d’urgence de Gaza.

 

En trois semaines d’offensive, quelque 20.000 bâtiments, publics ou privés, ont été gravement endommagés, 4.000 totalement détruits. Et quelque 50 des 220 écoles, entrepôts et dispensaires de l'agence de l'ONU pour les réfugiés palestiniens (UNRWA) ont été touchés par des tirs.

 

En trois semaines d’offensive, l’entité sioniste a utilisé la moitié de son arsenal militaire aérien, soit elle a effectué 2500 raids aériens meurtriers, selon des sources israéliennes. La télévision israélienne, Canal 10, a affirmé que les avions de chasses israéliens ont jeté plus de mille tonnes d’explosifs, sans compter le bombardement de l’artillerie et de la marine israélienne. Et pourquoi ?

 

Un cessez-le-feu ne suffit pas… faire comme si de rien n’était est une flagrante injustice… Il faudrait faire poursuivre les dirigeants d'Israël devant la justice pour crime de guerre contre la population palestinienne de Gaza… et nous de notre part… nous devons tâcher de ne pas oublier ce qui vient de se passer… afin que l’Histoire ne soit pas condamnée à se répéter.

D’après : Oulala.net et Canadianpress

Publié dans Actualités

Commenter cet article

nnadia-vraie 21/01/2009 22:57

Bonjour Asmaa,tu es bien fine,mois aussi je ne me souviens pas de certaines choses,donc on est deux à oublier...hihi Si tu le trouves,tu n'oublies pas de me le dire ok.je vais essayer tout de suite ton adresse par courriel pour voir si ça fonctionne.Amicalement

Urga 20/01/2009 16:49

salam c'est encore moi ... merci de ta visite et je viens répondre à ta question ...
non je ne suis pas arabe .... mais va savoir tu sais .... peut petre que ma 45e grand mère ...l'était ... avec les invasions de l'époque et la migration des peuples on ne sait jamais  ... mais comme tout le monde je connais quelques mots de ci de là ..... le langage est la porte ouverte à la communication ....ça facilite les contacts et ça permet des échanges ... j'aurai aimé savoir parler toutes les langues ..bonne soirée ... yatik essaha

Urga 20/01/2009 12:52

al hamdoulilah tout ça c'est une bonne chose ... mais ça reste fragile ... israel a été capable du pire ... il y a rt'il pire que le pire ?Je pense à toutes cesmères qui ont perdi leurs enfants ... à ces enfants qui ont perdu pères et mères ... un oncle , une tante , une grand mère ....que le calme dure longtemps ....*Urga

Naniemay-11 :0071: 19/01/2009 23:38

Je suis désolée, je n'ai pas trop le temps en ce moment de publier ou d'aller sur les blogs...Sujet très grave qui mérite que je revienne le lire... J'ai des soucis avec mes minous mâles, ils commencent à être malades eux aussi! Perle a du leurs donner le coryza! Ils sont vaccinés, mais peuvent l'avoir quand même... ça sert à quoi les vaccins???Bises et à bientôt-