Safi, une ville aux multiples richesses.

Publié le par Asma Mouhib

  Safi appartient à la région Doukala-Abda, elle a une superficie de 2892 ha. Elle est limitée au Nord par la province d’El Jadida, au Nord-est par la province d’El Kalâa, au Sud-est par les plateaux de Chichaoua, au Sud par la province d’Essaouira et à l’Ouest par l’océan atlantique sur une longueur de 150km.
undefined

  Cette position stratégique entre trois grands pôles du Maroc (Casablanca, Marrakech et Agadir) et dans un cadre naturel privilégié, constitué de sol agricole, et de sous-sol riche en ressources minières, outre son passé rayonnant qui est un mélange entre le patrimoine Arabe, Berbère, et Européen ; sont tous des atouts qui font de cette ville un pôle d’activité économique très important sur le plan national et une destination touristique parmi les plus convoitées au Maroc.
undefined

  Au niveau économique, le tissu industriel de Safi comprend divers secteurs d’activités. Le plus prédominant est le secteur d’industrie chimique et para chimique : (Phosphate, acide phosphorique avec une capacité annuelle de production de 1,1 million de tonnes pour les deux unités Maroc Phosphore I et Maroc Phosphore II, plus plusieurs types d’engrais).

  Au deuxième rang on trouve l’industrie agro-alimentaire, et plus précisément l’industrie de la conserve de poissons. Elle a commencé à Safi pendant les années 30. Il y a aussi l’industrie du textile et du cuir (confection, tannages des peaux, filature et textile).
undefined

  Bien loin du domaine industriel, Safi semble être bien attachée à son passé, et garde encore plusieurs sites et monuments historiques :

- L’Eglise Portugaise construite par les Portugais en 1519 et dédiée à Sainte Catherine.

- Le Château De Mer : Forteresse édifiée par les portugais en 1523.
undefined

- La Kachla (Dar Essoltan) ; ancienne Kasba et puissante citadelle du XVI ème siècle,  construite par les Sultans Saâdiens.

 

- Les remparts : d’origine Berbère, reconstruits et restaurés par les Portugais entre 1510 et 1540.
undefined

- La colline des potiers : C'est sur cette colline surplombant la médina et les tours des remparts que sont venus s'installer, et depuis fort longtemps, dans une fourmilière d'ateliers et de fours, tous ces artisans potiers qui, comme le veut la tradition, exercent avec autant d'amour une activité qui se transmet encore de génération en génération.
undefined

  Sur le plan culturel, Safi connaît l’organisation de deux festivals : Le festival du film francophone, et celui de l’art de l’Aita (musique d’origine arabe s’adressant notamment aux notables et aux dignitaires dont elle exalte la vaillance, le courage et la bravoure). La province de Safi est aussi réputée pour ses sports de surf et autres activités nautiques. La vague de Safi est l’une des 10 meilleurs vagues du monde.
undefined

Publié dans Tourisme

Commenter cet article

Asma 05/06/2008 19:22

Salut cousine;-))
d'abord heureuse de faire la connaissance d'une sixième MOUHIB jusque là je connais, et dans Safi même, un Mouhib avocat, un Mouhib député, un Mouhib professeur, un Mouhib à tnine laghiate, et une Mouhib Asma enseignante (chose qui est très curieuse, puisqu'on porte le même nom et le même prénom et qu'on exerce la même fonction), mais dans tous ces cas il n'y a aucun lien de parenté.
Pour vous je ne crois pas avoir un oncle dont la fille serait à Paris, bien sur j'ai de la famille en France mais du côté de la mère.
En tout cas je suis vraiment heureuse de vous avoir connue.

marocaine 03/06/2008 20:38

coucouchui ausssi une MOUHIB et mon pere est safi mais je vi en france sa strouve on est de la meme famille j'aimerais bien sur tu repondre a mon message Mercisalam

nadia-vraie 28/08/2007 05:05

Ce sont de belles photos.

Anasse 30/04/2007 14:58

Salut AsmaaTrès joli article sur notre ville, tu as donné une vue d'ensemble sur la plupart des particularités de Safi dans la majorité des domaines.A bientôt